ENTRETIEN PROFESSIONNEL : suivez la trame de notre guide !

L’entretien professionnel doit avoir lieu a minima tous les 2 ans pour tout salarié ayant plus de 2 ans d’ancienneté. 

Pourquoi choisir notre trame entretien professionnel ?

On s’occupe de tout 

Afin de réaliser votre entretien professionnel en toute simplicité, nous vous proposons un outil RH simple, complet et facile d’utilisation, « clé en main ». 

Nous ne vous laissons pas seul : grâce à l’assistance gratuite et illimitée 12 mois sur notre trame entretien professionnel, vous pouvez appeler nos experts en cas de doute sur l’utilisation de cet outil, incompréhension. 

Nous vous assurons

COMPLET

Notre modèle d’entretien professionnel répond à la réglementation en vigueur. 

PROFESSIONNALISME

Notre modèle d’entretien professionnel a été rédigé par nos experts IPRP et Docteur en Management. 

HABILITATION IPRP

Nos experts partenaires disposent d’une homologation nationale délivrée par la DREETS. 

Demandez Votre AUDIT SST dès Aujourd’hui !

Votre entreprise est-elle en conformité ?
Connaissez-vous réellement vos obligations ?
Obtenez les réponses et un audit personnalisé en cliquant ci-dessous.

En savoir plus

Ce que dit la loi :

  • À l’occasion de son embauche, le salarié est informé qu’il en bénéficie tous les deux ans. Cet entretien est consacré à ses perspectives d’évolution professionnelle, notamment en termes de qualification et d’emploi. Cet entretien ne porte pas sur l’évaluation du travail du salarié (voir entretien d’évaluation annuelle). Il permet notamment de partager les informations relatives à la validation des acquis de l’expérience. 

Article L6315-1

Bon à savoir :

  • Cet entretien est un état des lieux, qui donne lieu à la rédaction d’un document dont une copie doit être remise au salarié. 
  • Cet entretien est proposé systématiquement au salarié qui reprend son activité à l’issue d’un congé de maternité, d’un congé parental d’éducation, d’un congé de proche aidant, d’un congé d’adoption, d’un congé sabbatique, d’un arrêt longue maladie par exemple. 

Risques pour le dirigeant en cas de défaut :

  • Dans les entreprises d’au moins 50 salariés, si le salarié n’a pas bénéficié au cours des 6 dernières années des entretiens professionnels prévus et d’au moins 2 des 3 actions prévues (action de formation, certification ou validation des acquis de son expérience, progression de salaire ou de poste), son compte personnel de formation (CPF) est crédité à hauteur de 100 heures s’il travaille à temps plein ou 130 heures s’il travaille à temps partiel. 

Foire aux questions

Comment se prémunir pour le dirigeant ? 

  • Le dirigeant doit mettre en place un suivi par salarié et l’entretien professionnel obligatoire est le moment de s’assurer de la bonne mise en œuvre de ses obligations en respectant le formalisme d’invitation à l’entretien, de préparation par le salarié et lui-même, d’entretien puis de signature conjointe du document final avec remise de copie au salarié.
Vue de Nantes - Cabinet de Conseil en Santé, Sécurité au Travail (SST) et Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD)

NEWSLETTER

Vous souhaitez recevoir des informations concernant la santé sécurité au travail ou le RGPD ? Inscrivez-vous à notre newsletter tout simplement en nous laissant votre adresse mail et votre nom.

Nous vous rassurons ! Vos coordonnées ne seront ni cédées, ni vendues à des partenaires et vous aurez possibilité à chaque newsletter de vous désinscrire si vous le souhaitez.