Le mal de dos : un enjeu stratégique pour les entreprises !

Personne souffrant de lombalgies mal de dos

Le mal de dos représente 20% des accidents du travail, environ 15% des accidents de trajet, 1/5 entraîne un arrêt de travail et cela représente 2 mois d’arrêt en moyenne pour un accident du travail. Ces chiffres constatés font du mal de dos un enjeu stratégique pour les entreprises. En effet les conséquences sont lourdes alors que des actions de prévention peuvent diminuer très fortement les risques de mal de dos.

Infographie reprenant les enjeux majeurs du mal de dos en entreprises exprimés en nombre d'arrêts de travail et part des accident

Les conséquences du mal de dos en entreprise

Les conséquences du mal de dos en entreprises se traduisent notamment à travers :

  • Absentéisme et perte de Productivité : Le mal de dos peut entraîner des absences au travail, affectant la productivité de l’entreprise. Les employés qui souffrent de douleurs dorsales peuvent avoir du mal à se concentrer et à accomplir leurs tâches de manière efficace. Leur absence reporte la charge de travail sur les personnes présentes et augmente le risque d’arrêt pour ces personnes.
  • Coûts liés à la Santé : coût des arrêts de travail, augmentation des charges AT MP, prise en charge en cas de fautes inexcusables des frais liés aux conséquences des AT, maladies professionnelles ou invalidité.
  • Ergonomie et Environnement de Travail : Un environnement de travail inapproprié sur le plan ergonomique peut contribuer au mal de dos. Les entreprises doivent étudier et investir dans des aménagements de bureau adaptés pour prévenir ces problèmes et mettre en place des actions de prévention concrètes (aménagement de postes, ergonomes, formations gestes et postures, …).
  • Mauvaise Image de l’Entreprise et turn-over : Une forte prévalence de problèmes de dos parmi les employés peut nuire à l’image de l’entreprise. Les employés qui souffrent fréquemment de problèmes de dos vont chercher des emplois avec des conditions de travail plus adaptées.

En résumé, le mal de dos peut avoir des répercussions significatives sur les entreprises. Les entreprises qui traitent activement ce problème contribuent ainsi à améliorer la vie de leurs travailleurs, mais aussi à renforcer leur efficacité et leur image.

Quelles solutions pour prévenir le mal de dos en entreprises ?

Voici quelques mesures de prévention que les entreprises peuvent mettre en place :

  • Ergonomie du Poste de Travail : les bureaux, chaises, écrans d’ordinateur et autres équipements de travail sont ergonomiques. Ils sont adaptés à la morphologie des employés. L’employeur peut aussi encourager l’utilisation de chaises avec un support lombaire réglable (et former à leur réglage et utilisation).
  • Formation à la Posture Correcte : organiser des sessions de formation sur la posture correcte au bureau et lors de la manipulation de charges lourdes et sensibiliser les employés à l’importance de prendre des pauses régulières pour éviter la sédentarité.
  • Aménagements Physiques : Mettre en place des espaces de travail flexibles pour varier les positions tout au long de la journée et/ou proposer des zones de travail debout et des équipements ajustables en hauteur.
  • Programmes d’Exercices Physiques : la pratique régulière d’exercices physiques adaptés, des exercices de renforcement musculaire et d’étirements spécifiques pour le dos, proposer des séances de yoga ou de Pilates.
  • Gestion du Stress : Offrir des programmes de gestion du stress peut contribuer à la diminution des problèmes de dos. Des séances de méditation, de relaxation ou des conseils sur la gestion du stress peuvent être bénéfiques.
  • Politiques de Charge de Travail : Éviter autant que possible les charges de travail excessives. Distribuer équitablement les tâches et encourager la communication ouverte sur la charge de travail entre les membres de l’équipe.
  • Réaménagement des Tâches : celles qui impliquent la manipulation de charges lourdes grâce à des aides mécaniques par exemple. Cela peut passer aussi par des équipements de levage appropriés.

Les actions sont à étudier en fonction du poste de travail occupé, le matériel et l’environnement. L’employeur peut aussi solliciter ses équipes pour trouver des solutions. L’intervention d’experts comme un ergonome, un suivi médical régulier peut également être mis en oeuvre notamment en cas d’inaptitude partielle.

Mal de dos : quels sont les secteurs les plus touchés ?

Certains secteurs d’activités sont plus exposés que d’autres et doivent être particulièrement vigilants. L’aide et les soins à la personne, les transports et la logistique, le commerce, les déchets, le bâtiment, sont surreprésentés.

POIDS par secteurs des arrêts pour mal de dos

Vous êtes vous aussi concernés par des problèmes de mal de dos dans votre entreprise ? Vous y voyez un enjeu ? Analysez bien les risques « source » dans votre document unique.

Des fiches sont également disponibles selon votre secteur d’activités avec des mesures plus précises :

Publications similaires